Joséphine Baker : du château des milandes au Panthéon, le parcours d’une femme d’exception2021-12-01T09:10:49+01:00
  • 21-12-01-josephine-baker-pantheon-meneuse-de-revue-resistante française-crooner-radio

La Minute Crooner Attitude

Joséphine Baker : du château des milandes au Panthéon, le parcours d’une femme d’exception

Meneuse de revue et résistante française d’origine américaine Joséphine Baker entre au Panthéon.

Joséphine Baker était partie des Etats Unis pour fuir un destin, celui de la prostitution, une fois arrivée en France, dans ce paris festif de l’après première guerre, fait de mondains et de fêtards refusant de voir revenir l’Allemagne armée jusqu’aux dents, Joséphine sera vite l’acception exotique et érotique du music hall parisien, avec son sourire, ses magnifiques dents blanches, et sa ceinture de bananes elle plait immédiatement et devient une star.

Abonnez-vous à notre podcast

Son style vocal, son accent, font d’elle une vénus aimante et sulfureuse à la fois, une excellente artiste. Avec son mari le chef d’orchestre JO Bouillon, elle progresse et gravit peu à peu tous les échelons de la vie sociale.

Joséphine donne des fêtes magnifiques dans son château des Milandes en dordogne et puis, dans le plus grand secrèt, les médias l’ont rappelé récemment, elle aide son pays d’adoption, la France,  en acceptant d’apporter sa collaboration aux services secrets Français.

Joséphine Baker est une femme exceptionnelle, vivante, généreuse, vivant au jour le jour, sans compter, et il n’est pas étonnant que dans la fin des années 60, avec tous ses enfants adoptés, qu’elle ait du vivre un moment difficile : expulsée de sa maison des Milandes, couverte de dettes, les huissiers auront raison et sa notoriété, ses services rendus à la France, de ses nombreux enfants à charge : rien n’y fera, elle sera expulsée et grace à la princesse de Monaco, dans jeune mot, elle pourra vivre à Roquebrune dans un logement attribué à vie par la princesse. Merci pour elle, chers amis Monégasques.  

Elle décèdera cependant à Paris, en 1975, après une série de spectacles à Bobino, pour célébrer ses 50 ans de carrière, de Sophia Lauren à Mick Jagger, de Alain Delon à Jeanne Moreau, le showbizz la célèbrera une dernière fois avant qu’elle ne décède à l’hopital de la Pitié Salpétrière.

La France lui offre post moterm, une maison : celle du Panthéon à Paris.

Partagez ce pocast sur vos réseaux sociaux

AUTEUR

Jean-Baptiste TUZET

Animateur-Producteur-Auteur sur France Inter, France Info, France Bleu, RTL, Paris Première, France 3, Jean-Baptiste Tuzet est le fondateur de Crooner Radio et son directeur des programmes. Depuis 2009, il fait partie des professionnels …

En savoir plus
VOS COMMENTAIRES
TOUS NOS PODCASTS
Aller en haut