C’est avec une grande tristesse que nous avons appris aujourd’hui le décès de Al Jarreau à l’âge de 76 ans.

Le jazzman américain qui a été récompensé sept fois par les Grammy Awards a été hospitalisé pour épuisement, depuis 3 semaines, mais c’est quelques heures avant la 59e cérémonie des Grammy à Los Angeles, ce dimanche que nous avons appris le décès de l’artiste, d’après son manager.

Sur Crooner Radio on se souvient avec plaisir de son célèbre « Agua de Beber » qui l’avait fait connaître internationalement au grand public, il y a 50 ans. C’est sur Crooner que nous l’entendons régulièrement, et pour toujours, s’exprimer dans sa musique et ses déclarations au public :  Al Jarreau nous parle de sa passion pour le grand Nat King Cole et sa revendication « d’être un Crooner ». Comme Georges Benson, il n’a pas enregistré d’album hommage à Nat King Cole mais faisait réellement partie de ses disciples.

Ces dernières années il était entré dans un répertoire plus jazz pour les nombreux festivals qui l’invitaient en tête d’affiche. Il s’était fait connaître dans les années 70-80 avec une pop jazzy glamour (et des hits tels que « Mornin’ « )

Le clip Mornin’

 

et très vite rendit hommage à ses héros du jazz et de la variété américaine sophistiquée. Pour Crooner radio il s’était pris au jeu d’un certain nombre de jolies déclarations d’amour et avait chanté « unforgettable » acapella. Unforgettable you are All and forever Crooner radio will put you on the top of the line gentleman.

Al Jarreau – Agua de beber