Figure douce à la Audrey Hepburn, cheveux noirs de jais, la chanteuse et trompettiste Andréa MOTIS , qui a su charmer le grand Quincy Jones, sort un album élégant intitulé « Emotional Dance » sur le mythique label Impulse.

Cette fan de Chet Baker et Louis Armstrong est une jazz lady, certes, comme Diana Krall mais elle est aussi une charmeuse vocale et c’est bien cela qui nous intéresse. L’élégance de ses reprises de grands standards en anglais et en espagnol font qu’elle a sa place sur l’un des fauteuils or et velour rouge de Crooner Radio !

Elle sera en concert le 17 mars au Café de la Danse à Paris.