Hommage à Bill Withers

Bill Withers, plus qu’une star: un modèle, une légende de la soul

Bill Withers est décédé suite à des complications cardiaques. Bill Withers n’était pas un chanteur comme les autres, né de parents pauvres, handicapé d’un bégaiement et d’une difficulté à s’intégrer, rien ne le destine à devenir un chanteur international qui marquera l’histoire de la musique.

À 17 ans, il s’est engagé dans la marine pendant neuf ans. C’est dans ce cadre que Bill Withers s’éprend de la musique. Il décide d’y consacrer sa vie, et enregistre à ses frais des cassettes de démonstration. Il parvient ainsi à enregistrer son premier album en 1971, comprenant le titre Ain’t No Sunshine. Cette chanson connaît un succès immédiat. Bill Withers ne réalise cependant pas l’ampleur du phénomène, et soutient avec pragmatisme qu’il souhaite garder son job de performeur dans les night clubs. Mais Bill Withers reçoit le Grammy Award de la meilleure chanson R&B de 1972, et Ain’t No Sunshine se vend plus d’un million de fois, devenant disque d’or.

L’histoire de Bill Withers devient alors en un rien de temps une pure success story. Son deuxième album, comprenant le titre Lean On Me, se vend cette fois à plus de trois millions d’exemplaires, s’accompagnant encore une fois d’un Grammy Award. En 1974, il partage la scène avec James Brown, Etta James et BB King.

Bill Withers ne cesse de produire du contenu. En 1980, il compose avec le saxophoniste Grover Washington Jr. la musique Just The Two Of Us, récompensée à juste titre par le Grammy Award de la meilleure chanson R&B.

A lui seul, il signe plusieurs grands succès internationaux, maintes fois réenregistrés par des artistes tels que Tom Jones, isaac Hayes ou Paul Mc Cartney. Même le chanteur Français Michel Berger aura le privilège de collaborer avec lui.

En 1985, des différents entre Bill Withers et l’industrie de la production musicale créent des difficultés pour la poursuite de sa carrière dans la chanson. Il décide de mettre fin à cette vie de star, et exprime haut et fort le fait suivant: « J’ai trouvé le succès musical sur le tard à trente-deux ans. J’ai été socialisé comme un gars ordinaire, j’avais une vie avant la musique. Je continuerai de faire quelques concerts, mais je quitte l’industrie musicale sans regret. »

Au delà d’avoir donné le jour à des titres gravés dans l’histoire de la musique, Bill Withers est un artiste exemplaire. Il a prouvé que l’on pouvait atteindre le sommet de son art à tout moment de la vie, et sans avantages matériels. Seule la passion, l’optimisme et la foi lui ont permis cette ascension victorieuse.

Quand il en a ressenti le besoin, il a su se retirer humblement de l’industrie musicale. Bill Withers n’est jamais descendu de la réussite qu’il a atteint. Cinquante ans après, sa voix, ses mots et ses mélodies touchent encore le coeur de ceux qui les écoutent.