Christophe est décédé dans la nuit à l’âge de 74 ans

Christophe le dandy Crooner de ces dames est parti rejoindre james Dean.

Christophe, le chanteur des « Mots Bleus », d’Aline » et des « Paradis perdus », est décédé dans la nuit à l’âge de 74ans en ce 17 avril 2020, dans un climat légèrement flottant et surréaliste, qui est celui du Virus flottant, entre silence et violence, il est parti. Christophe avait 74 ans et des problèmes pulmonaires. Ces dernières années, le dandy aux mélodies géniales était en sommeil, avec un flottement temporel entre le jour qu’il aimait de moins en moins et la nuit qui était devenu son domaine.

Le grand Christophe était le flambeur poétique des années 70, amateur de belles voitures, latin lover fasciné, comme beaucoup d’autres artistes de sa génération par l’américan way of life. Collectionneur de juke box sur lesquels il y avait toujours un quarante cinq tour d’Elvis Presley ou du bluesman John Lee Hoocker. En 1986, il retrouve le succès avec une chanson à contrario du style années 80 intitulée « succès fous », sa voix est plus pointue que jamais, « avec les femmes j’ai un succès fou hou hou »….crinière blonde, lunette sombres, Christophe est un Dandy Crooner à la mesure d’un Bryan Ferry.

L’homme était simple de par ses origines Italiennes, et ces derniers duos surréalistes ou il chante faux avec l’inénarrable Philippe Katerine ne sont pas vraiment ce qu’était Christophe. Christophe est cet éternel séducteur ritalo français, costume de velours bordeaux, foulard, lunettes noires, verre de scotch à la main, un peu ivre, rentrant au volant de sa Bentley continental GT au bras d’une jeune femme filiforme à la robe lamée Paco Rabanne, et tandis qu’elle lui parle, il accélère et pense à sa phrase favorite : « je continue à vendre des disques pour collectionner de belles automobiles »

Ciao Ciao Signore Bevilacqua !

Christophe – Les mots bleus (1976)

Christophe – Aline (1979)

Christophe – Les paradis perdus (1976)