Nouvel album « Dany Brillant Chante Aznavour » disponible le 16 octobre

Dany Brillant fait swinguer la musique de Charles Aznavour dans son  nouvel album.

C’est une tonalité rythmée et positive qu’ont donné Dany Brillant et ses musiciens à leur album intitulé « Dany Brillant chante Aznavour » : à la fois swing, symphonique, latino, l’album « repropose » Aznavour de manière positive et extrêmement romantique car c’est en plein cœur que le tout jeune Dany Brillant a reçu l’univers d’Aznavour quand sa mère l’amène le voir en concert en 1972, et dès lors, au fil de ses passions, le jeune Dany achète un feutre topé aux puces, et délaisse la froideur des années 80, pour réinventer un Paris quartier Saint-Germain des années 50-60 : celui d’Aznavour, de Bécaud et des clubs de jazz.

Plus tard, il rencontrera son idole jamais avare de conseils : « De jeune chanteur vous êtes devenu un vrai chanteur ! » lui dira Aznavour et l’amitié viendra et aujourd’hui, le souvenir et l’hommage. Et sur Crooner Radio, dans notre semaine spéciale avec Dany Brillant (à partir du 13 octobre, chaque jour 8h15 – 18h15), nous insisterons sur plusieurs chansons, pas forcément les plus connues, sur lesquelles Dany et ses musiciens ont fait un très joli travail. Parmi celles là, il y a « la Baraka », et puis il y a aussi « Emmenez-moi », que tout le monde reprenait en chœur dans les karaokés de France.

Depuis qu’il a surpris la France avec son premier succès dans les années 80, Dany Brillant n’a eu de cesse d’introduire dans ses albums la fine fleur des musiciens de jazz et de studio en général.

Du bassiste à la section de cuivres, la qualité des arrangements, du swing, des percussions latinos, est digne de ces grandes productions américaines des années 50-60.

Alors on peut ne pas vivre ses paroles, inspirées par la poésie des succès français vintages, ne pas vouloir entendre ses reprises de grands succès, on peut même tenter d’ignorer son allure à la Lino Ventura, force est de constater que Dany Brillant fait partie de ces artistes indispensables à nos vies et qui nous touchent le cœur, c’est-à-dire ces chansons que l’on chante à tue-tête, en solo, volume à fond seule dans sa voiture ! Dany Brillant, comme Charles Aznavour permettent à tout un chacun de vibrer, swinguer ou chasser ses idées noires, au fil d’une actualité morose. Aznavour n’a jamais eu la prétention de faire plus élitiste !

ACHETER L’ALBUM

Les podcasts de l’émission