Claude Brasseur l’interprète de Jacky Pic dans Camping s’est éteint à l’âge de 84 ans

Claude Brasseur, le rassurant acteur de « Camping » et « la Boum » est parti, une figure du cinéma des trente glorieuses

Claude Brasseur est parti rejoindre son père Pierre Brasseur au cieux des grands noms du cinéma. Celui qui a incarné plusieurs années l’irascible et charmant caravaniste du film à succès Camping, aux côtés de Franck Dubosc et Antoine Duléry, est une grande figure du cinéma français. Nous n’oublierons jamais, également, le sympathique papa de « Vic », alias Sophie Marceau, dans la Boum.

Il était également l’une des figures mythiques du film « Un éléphant ça trompe énormément », aux côtés de Jean Rochefort et Victor Lanoux, merveilleux témoignages des années glorieuses, de cet ancien monde qui déchaine déjà les nostalgies.

Et puis le théâtre : magistral avec Claude Rich dans « Le souper ». Plus de cent vingt films à son actif, plusieurs séries télévisées, et « Monsieur Henri », c’était lui.

De manière plus secrète, Claude Brasseur était un noctambule et chanceux sont ceux qui ont passé des soirées de discussions avec lui et autres joyeux convives tels que Philippe Lavil, Christie Blanc ou Pierre Bénichou dans des lieux sacrés de la fête de l’ancien monde tels que le célèbre club parisien « Castel ». Avec sa voix rauque, tel un Crooner du verbe, il nous racontait la grande époque, celle de ses débuts, dans les années 50.

Claude sera inhumé à Paris, aux côtés de son père Pierre Brasseur, au cimetière du Père Lachaise et ce, bien sûr, « dans le respect des règles sanitaires ». Une cérémonie que Claude Brasseur n’aurait pu certainement jamais imaginer, tout comme son copain Guy Bedos et les autres : les insoumis des années 60.

Claude Brasseur aimait aussi les grands Crooners américains, bonne route Claude !