Le ténor Roberto Alagna au micro de Crooner pour son nouvel album « Le chanteur ».

Roberto Alagna ce ténor capable de Crooner les succès populaires.

Après un vibrant hommage à Luis Mariano avec deux album et un magnifique album de chansons siciliennes, le ténor international Roberto Alagna nous surprend encore avec « Le chanteur », un album de chansons populaires françaises, remontant souvent aux années 30. De « j’attendrai » à « Domino » en passant par une magnifique version chantée de « Nuages » le succès mondial du génial guitariste Django Reinhardt, Roberto n’a pas manqué de faire appel au jeune guitariste manouche Rocky Gresset pour sa formation musicale.

Roberto Alagna, comme beaucoup de grands ténors d’origine italienne, aime les grands Crooner internationaux : de Engelbert Humperdinck à Paul Anka avec qui il a déjà pu chanter en duo. Comme son maître Luciano Pavarotti, Roberto Alagna aime à flirter avec les artistes « pop » et la chanson populaire. Nouvel auditeur régulier de Crooner Radio, Roberto Alagna est l’invité de « Crooner and friends », du lundi au vendredi à 8h15 et 18h15. Une occasion de rappeler que dans le cœur de chaque ténor italien il y a les romances et la chanson populaire internationale.

Une occasion également de faire écouter à Roberto Alagna les réflexions de Luciano Pavarotti à propos de la différence entre un ténor et un Crooner, pour ensuite écouter les idées de son disciple qu’il adorait et qu’il ne manquait jamais d’inviter à ses concerts. Beaucoup de convivialité également avec Roberto Alagna chantant des ritournelles italiennes pour sa nouvelle radio préférée depuis on téléphone portable ! Grande surprise d’échanger avec l’interprète de Verdi sur Django Reinhard et le jazz manouche, à l’honneur dans son album de chansons françaises. Sa version chantée de « Nuages » rappelle la grande période des belles années quarante et du swing à la Française.

Roberto Alagna, sicilien d’origine, nous a promis de participer, si son emploi du temps international le permet, à la soirée annuelle de Crooner radio en posant sa voix très près du micro, pour célébrer la fin totale de ce dé confinement, que tout le monde espère. Alors imaginez, la libération, la radio, un énorme Micro digne d’un film Américain des années 40 : Roberto Alagna, chante le dernier succès à la mode accompagné par Django à la guitare. Une sorte de rêve qui se matérialise en écoutant sonson dernier album !

L’émission en podcast